L’érable de Corée, joli et rustique

C’est dans le sol rocheux et bien drainé des forêts mixtes de la Corée et du nord-est de la Chine que vit l’érable de Corée.

L’érable de Corée (Acer pseudosieboldianum) arbore des feuilles arrondies découpées en 9 à 11 lobes profonds qui possèdent une texture très similaire à celles des érables japonais (Acer nipponicum) . Cependant, sa rusticité est nettement meilleure au Québec. rustique en zone 4, il pourrait probablement survivre aux hivers en zone 3, dans un site qui lui convient.

La lumière filtrée par les grands arbres lui va à merveille! Malgré tout, lorsqu’on le cultive dans des conditions ensoleillées et venteuses, son feuillage ne présente que des brûlures minimes. Ceux qui sont prêts à sacrifier le spectacle flamboyant de son coloris d’automne peuvent même l’utiliser à l’ombre dense.

Au printemps, ses gros bourgeons de même que ses jeunes rameaux sont couverts d’une pruine blanchâtre un peu collante. De ces bourgeons naissent des feuilles vert clair recouvertes d’un soyeux duvet blanc . Immédiatement après, des corymbes retombants de fleurs jaune crème revêtues de sépales pourpres font leur apparition. Elles sont suivies de jolies samares brun pourpre de 3 cm de long, dont les ailes forment un angle d’environ 120 .

n automne, le feuillage passe du vert foncé au rouge vif, et à l’orangé lumineux. Il se colore un peu avant la mi-octobre et tombe juste avant les premiers jours de novembre. Dans des conditions mi-ensoleillées, on a droit à un spectacle haut en couleur! Cet arbre de petite taille au port élancé à évasé gagne à être mieux connu des jardiniers urbains en quête d’arbres résistant aux maladies et tolérant l’ombre.

En résumé

Hauteur : de 5 à 7 mètres Largeur : de 3 à 6 mètres xposition : soleil, mi-soleil et ombre floraison : jaune crème vers la fin d’avril et le début de mai Sol : frais et bien drainé zone de rusticité : 4, possiblement 3

%d blogueurs aiment cette page :