Invitez les papillons au jardin!

Que serait l’été sans la visite des papillons dans nos jardins? Voici 15 fleurs qui attireront les plus beaux d’entre eux.

Une question de nectar

En vérité, ce ne sont pas tout à fait les fleurs qui attirent les papillons, mais bien leur nectar, ce liquide sucré libéré par les fleurs pour attirer les insectes pollinisateurs. En butinant quelques gouttes de nectar, le papillon piétine les étamines et accroche le pistil au grand bonheur de la fleur qui vient d’accomplir sa mission ultime : se reproduire. Comme la forme et la couleur des fleurs, le nectar varie d’une fleur à l’autre. Les papillons raffolent de certains nectars, comme celui de l’arbuste aux papillons ou celui des petites fleurs réunies en épis ou en grappes . Mais tous les végétaux qui portent des fleurs sont susceptibles de recevoir un jour ou l’autre la visite d’un papillon.

15 fleurs à papillons

arbuste aux papillons ‘Nanho Blue’ (Buddleia davidii ‘Nanho Blue’)

Un incontournable du jardin à papillons. Ses longs épis de fleurs se succèdent jusqu’à l’automne. Cet arbuste se marie harmonieusement aux vivaces des plates-bandes mixtes. Malheureusement, il est peu rustique .

  • Hauteur : 1, 25 m. Largeur : 1, 50 m.
  • Floraison : de juillet à septembre. Sol : riche et bien drainé.
  • Exposition : soleil. zone de rusticité : 5.
  • Insectes et maladies : aucun.

Échinacée pourpre (Echinacea purpurea))

En plus d’être facile à cultiver, l’échinacée pourpre est aussi reconnue pour sa grande capacité à s’adapter à différentes conditions de culture. Les papillons sont attirés par l’espèce pure; pour eux, les hybrides sont moins séduisants.

  • Hauteur : 95 cm. Largeur : 45 cm.
  • Floraison : de juillet à septembre. Sol : bien drainé; tolère les sols pauvres.
  • Exposition : soleil. zone de rusticité : 3.
  • Insectes et maladies : aucun.

Eupatoire ‘Chocolate’ (Eupatorium rugosum ‘Chocolate’)

Une belle plante qui a fait son apparition il y a quelques années. Elle porte un feuillage sombre, presque brun, au-dessus duquel se dresse une floraison blanche. Toutes les eupatoires méritent une place dans notre jardin à papillons.

  • Hauteur : 90 cm. Largeur : 45 cm.
  • Floraison : en août et septembre. Sol : légèrement humide
  • Insectes et maladies : aucun.

Boule azurée (Echinops ritro)

Curieusement, de nombreuses vivaces épineuses, comme ces boules azurées, produisent des fleurs nectarifères . Cette belle plante solide a une croissance lente, mais elle mérite qu’on soit patient. Même séchées, les fleurs sont décoratives en hiver.

  • Hauteur : 1, 10 m. Largeur : 60 cm.
  • Floraison : de juin à septembre. Sol : bien drainé et profond.
  • Exposition : soleil et mi-ombre. zone de rusticité : 3.
  • Insectes et maladies : aucun.

Scabieuse du Caucase (Scabiosa caucasica)

La scabieuse est parfaite dans les rocailles et les jardins alpins, mais elle peut aussi être cultivée dans les plates-bandes. Cette vivace légère porte des fleurs qui ont l’air de papillons!

  • Hauteur : 50 cm. Largeur : 30 cm.
  • Floraison : de juillet à septembre. Sol : riche et bien drainé.
  • Exposition : soleil. zone de rusticité : 3.
  • Insectes et maladies : aucun.

Sédum d’automne ‘Autumn Joy’ (Hylotelephium spectabile ‘Autumn Joy’)

Un classique du jardin automnal. Cette plante est facile à cultiver et parfaite pour les débutants. Parmi les sédums d’automne, on choisit ceux qui ont des fleurs pâles, car ils attirent le plus les papillons. Les papillons raffolent aussi des sédums rampants (Sedum sp.) , en particulier des cultivars ‘Vera Jameson’et ‘Citrus Twist’.

  • Hauteur : 60 cm. Largeur : 30 cm.
  • Floraison : en septembre et octobre. Sol : tous les types de sols.
  • Exposition : soleil. zone de rusticité : 2.
  • Insectes et maladies : aucun.

Verveine de Buenos Aires (Verbena bonariensis

Cette belle verveine dispose de fleurs globulaires sur des tiges carrées et rigides. Dans certains jardins, elle se ressème d’elle-même. Magnifique en larges massifs, on peut aussi l’introduire ici et là parmi des vivaces hautes.

  • Hauteur : 75 cm à 1, 25 m. Largeur : 45 cm.
  • Floraison : de juillet à octobre. Sol : bien drainé.
  • Exposition : soleil, mi-ombre. Annuelle.
  • Insectes et maladies : aucun.

Agastache fenouil ‘Golden Jubilee'( Agastache foeniculum ‘Golden Jubilee’)

Une belle variété dont le feuillage doré et aromatique contraste à merveille avec les épis de fleurs mauves. On peut tailler les fleurs tout de suite après la floraison pour les empêcher de se ressemer partout.

  • Hauteur : 60 cm à 75 cm. Largeur : 45 cm.
  • Floraison : en juillet et août. Sol : riche et bien drainé.
  • Exposition : soleil, mi-ombre. zone de rusticité : 4.
  • Insectes et maladies : aucun.

Monarde fistuleuse (Monarda fistulosa)

Cette plante indigène se distingue par ses fleurs parfumées, toutes ébouriffées.

  • Hauteur : 1, 20 m. Largeur : 60 cm.
  • Floraison : en juillet et août. Sol : riche, frais et humide; tolère les sols secs. Exposition : soleil, mi-ombre.
  • zone de rusticité : 3. Insectes et maladies : oïdium sur le feuillage.

Verge d’or ‘Golden Baby’ (Solidago ‘Golden Baby’)

Ce trésor issu de notre flore indigène a été amélioré pour convenir au jardin d’ornement. ‘Golden Baby’est une variété basse. Les fleurs jaune or, légères, attirent les papillons, mais aussi des centaines d’insectes butineurs.

  • Hauteur : 60 cm. Largeur : 40 cm.
  • Floraison : en juillet et août. Sol : tous les types de sols.
  • Exposition : soleil. Insectes et maladies : tache foliaire.

Pentas ‘New Look Pink’ (Pentas ‘New Look Pink’)

Une annuelle incontournable pour attirer des papillons au jardin. Elle remplace avec succès les traditionnels géraniums des jardins dans nos boîtes à fleurs mixtes, car elle est toujours en fleurs . De plus, ses coloris sont vifs et joyeux.

  • Hauteur : 30 cm. Largeur : 25 cm.
  • Floraison : de la plantation jusqu’aux gels. Sol : riche et bien drainé ou terreau de plantation tout usage. Exposition : soleil, mi-ombre.
  • Annuelle.
  • Insectes et maladies : aucun.

Zinnia ‘fleur de Dahlia’ (Zinnia ‘fleur de Dahlia’)

Tous les zinnias très colorés sont de grands favoris des papillons. Ces annuelles s’achètent partout. On les plante en massifs ou on les éparpille dans nos plates-bandes et nos contenants décoratifs.

  • Hauteur : 40 cm à 60 cm. Largeur : 30 cm.
  • Floraison : de juin à octobre. Sol : riche et bien drainé.
  • Exposition : soleil. Annuelle.
  • Insectes et maladies : oïdium et tache foliaire.

Valériane rouge ‘Atrococcineus’ (Centranthus ruber ‘Atrococcineus’)

Une beauté méconnue. Même si elle prend plusieurs années à s’installer au jardin, c’est-à -dire à avoir l’air d’une plante bien développée avec une belle stature, c’est une très jolie plante qui possède énormément de qualités (résistante aux insectes et aux maladies, facile de culture) . Bonne vivace pour le jardin de cottage ou le jardin naturel.

  • Hauteur : 60 cm. < B>Largeur : 40 cm.
  • Floraison : juin, puis éparse jusqu’en septembre. Sol : calcaire et bien drainé. Exposition : soleil, mi-ombre.
  • zone de rusticité : 4. Insectes et maladies : aucun.

Lantana ‘Landmark Rose Glow’ (Lantana camara ‘Landmark Rose Glow’)

Cette annuelle exotique est un véritable aimant pour toutes les espèces de papillons. Ses fleurs sont souvent bicolores . Le lantana est parfois cultivé sur une tige, ce qui en fait un petit arbre fort joli. On peut conserver cette plante à l’intérieur pendant l’hiver.

  • Hauteur : 30 cm à 45 cm. Largeur : 30 cm.
  • Floraison : de la plantation jusqu’aux gels. Sol : riche et bien drainé ou terreau de plantation tout usage. Exposition : soleil.
  • Annuelle.
  • Insectes et maladies : aucun.

Caryoptéris ‘Heavenly Blue’ (Caryopteris clandonensis ‘Heavenly Blue’)

Joli arbuste à port compact et bas, et à feuillage argenté. Les fleurs d’un bleu azur se développent sur les nouvelles pousses de l’année.

  • Hauteur : 1 m. Largeur : 75 cm.
  • Floraison : en août et septembre. Sol : riche et bien drainé; tolère la sécheresse. Exposition : soleil.
  • zone de rusticité : 5. Insectes et maladies : aucun.

Un bon jardin à papillons

C’est un jardin diversifié qui offre non seulement des fleurs pour les papillons adultes, mais aussi des feuilles pour les chenilles (les larves) . Ce jardin ne serait pas complet sans la présence de l’asclépiade (Asclepias sp.) et du céleri feuille (Apium graveolens var. secalinum) . En effet, l’asclépiade est l’unique source de nourriture des chenilles du monarque. Les fleurs de l’asclépiade sont aussi très appréciées des papillons, en général.

Quant au papillon du céleri, il a un faible pour les plantes de la famille des apiacées, dont fait partie le céleri feuille, la carotte (Daucus carota) et le persil (Petroselinum crispum) . Le sacrifice de quelques-unes de ces plantes est récompensé lors de l’éclosion de l’un de ces magnifiques papillons.

Pour en savoir plus

  • Papillons et chenilles du Québec et de l’est du Canada , par Jean-Paul Laplante, Les Éditions de l’Homme, 1998, 279 p., 49, 95 $.
  • Le Guide des papillons du Québec , par Louis Handfield, Broquet, 1999, 660 p., 29, 95 $.

%d blogueurs aiment cette page :