Le choix de l’emplacement: potentiels et contraintes

En fonction d’un jardin naturel, il n’existe pas de sites inappropriés. On peut très bien trouver des plantes qui conviennent aux sols incultes, perturbés, compacts, en pentes ou graveleux, autant de caractéristiques qui rebuteraient sans doute un jardinier traditionnel. Par contre, peu importe les conditions de l’emplacement choisi, il convient de bien connaître les caractéristiques du site. Une fois ses composantes connues, il sera facile de se pencher sur le design du jardin, puis sur la sélection des plantes appropriées.

L’analyse du site doit se faire de façon stratégique et prendre en considération le potentiel tout autant que les contraintes. Les observations doivent d’abord se faire de façon globale. Quelle est la topographie du site? Ses points hauts, ses points bas? Y a-t-il des affleurements rocheux ou d’autres éléments inertes importants? Le site est-il soumis aux vents ou en est-il protégé? Dans son ensemble ou seulement en partie? Il importe également de noter l’emplacement des lignes électriques, des services d’égouts et d’aqueduc ou du champ d’épuration, de même que tout autre servitude qui pourrait influencer le design.

Prendre aussi le temps d’évaluer les vues. Le jardin est-il visible de l’intérieur de la maison? De quelles fenêtres et quelles sont les portions visibles? Finalement, il est primordial de relever les plantes présentes, surtout les arbres et les arbustes, afin de déterminer lesquelles seront conservées ou éliminées. Une fois cette première analyse réalisée, il faut la détailler en prenant en considération différents facteurs environnementaux que nous verrons en détail dans les prochaines chroniques.

Primevère laurentienne (Primula laurentiana)

Les plantes alpines procurent un ravissement sans égal à leur taille . La primevère laurentienne, véritable bijou de la flore québécoise, est une magnifique plante à fleurs roses et au feuillage en rosette compacte d’apparence poudrée. Sa tolérance pour les sols graveleux la rend idéale pour la rocaille . Mais attention, elle ne survit pas dans les sols acides .

Hauteur : 10 à 35 cm Largeur : 15 cm

Floraison : rose au cœur jaune Période de floraison : mai et juin

Exposition : soleil ou mi-ombre Sol : bien drainé, légèrement calcaire

Rusticité : zone 3 Habitat naturel : falaises et rivages maritimes

%d blogueurs aiment cette page :